entreprise et patrimoine industriel e+pi

couverture steamers de loire chantiers et constructeurs

Yves Rochcongar

Steamers de Loire, chantiers et constructeurs

Edition établie par Laurent Huron

2007, 108 p.

isbn 2-910391-95-7. 17 €

Un « touriste » voyage entre Nantes et Orléans. Nous sommes en 1826. Il s’agit de William Turner, peintre anglais célèbre pour avoir mêlé dans une vision romantique les éléments naturels, la vitesse et une énergie nouvelle, la vapeur. Il emprunta un bateau à vapeur à roues à aubes sur le parcours Nantes-Angers. Suivre l’histoire de ces premiers bateaux à vapeur c’est retrouver, en cette première moitié du 19e siècle, les enjeux économiques et commerciaux liés au fleuve, la nécessité de nouvelles liaisons rapides et régulières entre les principales villes. C’est suivre l’apparition de la vapeur et de la roue à aubes, énergie et technique nouvelle qui représentèrent un formidable espoir pour relancer le commerce. C’est comprendre comment les constructeurs mécaniciens ont surmonté les difficultés qu’imposait le fleuve, concevant ensemble machine propulsive et coque en fer pour des bateaux capables de remonter la Loire jusqu’à Orléans et au-delà pendant les périodes d’étiage. C’est saisir qu’avec eux, dès les années 1830, s’inventait un nouveau métier, en même temps que la construction navale moderne.

extrait couverture steamers de loire chantiers et constructeurs